2019-03-13T15:16:05+02:00 mars 2019|||

Malt lance l’assurance prévoyance conçue pour les freelances du numérique

A l’initiative de nombreuses actions pour protéger et développer l’activité des freelances depuis sa création en 2015, Malt, 1ère marketplace en France de mise en relation entre freelances des métiers du numérique et entreprises, réunissant plus de 100 000 freelances du secteur numérique (développeurs, data-scientists, web designers, communicants…), va au
bout de sa démarche d’accompagnement.

Malt saisit le sujet de la prévoyance et s’associe avec AXA France, précurseur de la protection sociale des nouvelles formes de travail numérique, pour lancer en exclusivité, la première offre de prévoyance individuelle conçue pour les freelances du numérique en France – une population d’experts qui ne cesse de croître : on compte aujourd’hui en France 930 000 freelances (Q3 2018, vs 830 000 début 2017).

Une prévoyance sur-mesure pour les freelances

AXA et Malt ont co-construit un produit de prévoyance sur mesure pour les besoins des freelances, afin de les couvrir en cas d’arrêt de travail, d’incapacité permanente ou de décès, et maintenir leurs revenus.

Ce produit est proposé au prix le plus attractif à tous les freelances Malt, dès le 13 mars 2019, pour les protéger en cas de coup dur. L’accès à la souscription s’effectue en moins de 5 minutes via une expérience 100% en ligne et ultra simplifiée : pas de questionnaire médical, une simple déclaration de bonne santé suffit. Le tarif s’affiche alors selon deux critères : âge et choix de la formule.

Un modèle de protection à inventer

En matière de protection sociale, le freelance est loin de bénéficier de la sécurité qu’offre le statut de salarié. La prévoyance est obligatoire pour les cadres salariés, et entièrement gérée par les entreprises. Ainsi, en lançant leur activité, les freelances n’y pensent souvent pas naturellement. Résultat, la plupart des freelances ont une mutuelle, qui rembourse leurs frais de santé, mais très peu se soucient d’avoir une assurance prévoyance (moins de 10% selon un sondage réalisé par Malt) et y souscrivent.

Pourtant le maintien des revenus en cas d’arrêt maladie prolongé est tout aussi important que l’assurance santé : en cas de problème, un freelance peut subir plusieurs milliers d’euros de pertes de revenu par mois pendant une longue période. Un freelance peut même se retrouver au RSA du jour au lendemain.

Malt lance la première assurance prévoyance conçue pour les freelances du numérique. Aujourd’hui, les freelances bénéficient d’une faible couverture en cas d’accident les empêchant d’exercer leur activité. La sécurité sociale des indépendants (SSI) offre une couverture de base très faible. Le freelance malade ne peut bénéficier d’indemnités journalières, à moins d’être affilié au SSI depuis au moins un an. Et il en est de même pour les cas d’invalidité.

De plus, la multiplicité des régimes obligatoires complexifie la compréhension et le choix de leur protection pour les freelances.

“Ce qu’on ne sait pas, c’est que les freelances n’ont pas accès automatiquement à la prévoyance, comme l’ensemble des salariés, et ne sont donc pas protégés en cas d’accident ou d’arrêt de travail. Il nous a semblé de notre devoir d’informer que ce risque existe et proposer une solution à cette communauté. AXA France a été le meilleur partenaire pour développer une offre de prévoyance digitale friendly, d’une grande qualité de couverture, au meilleur prix du marché. Grâce au poids de notre communauté de 100 000 freelances des métiers du numérique, nous pouvons changer les choses : informer le plus grand nombre et donner accès à une offre de prévoyance spécialement conçue et négociée pour eux.” déclare Vincent Huguet, CEO et co-fondateur de Malt