2018-03-26T09:50:34+00:00 mars 2018|||

88% des freelances français le sont par choix

Quand les médias et les politiques parlent des travailleurs indépendants et de l’économie numérique, c’est souvent pour déplorer la “précarisation” des travailleurs français, la destruction des emplois et la “fin du travail” à venir. Pourtant la réalité du travail telle qu’elle est vécue par les freelances et les acteurs des plateformes numériques est bien plus nuancée qu’on veut bien la présenter. Elle est aussi bien moins négative.

Force est de constater que le marché du travail se transforme radicalement et rapidement. Les jeunes indépendants ont donné un nouveau souffle au statut de freelance. Mais à présent, toutes les générations suivent le mouvement. C’est avec une nouvelle vision du travail, libre et autonome, que le statut de freelance séduit de en plus en plus d’actifs. De leur côté, les entreprises apprécient la flexibilité du “mode projet” et profitent d’un vivier en croissance de talents à haut potentiel.

126% freelances en plus en 10 ans en France

Il y a aujourd’hui 830 000 freelances en France. Leur nombre a augmenté de 126% en France en 10 ans. Il ne s’agit plus d’un groupe marginal d’actifs précaires, mais d’un mouvement d’actifs poussés par un désir d’autonomie sans précédent. En février 2018, Malt, la première plateforme des freelances en France, a réalisé une grande enquête auprès d’une communauté de plus de 70 000 freelances pour mieux en comprendre les motivations et les aspirations. Les résultats de cette enquête sont éclairants : 88% des freelances le sont par choix. Dans un contexte politique tendu sur la question du travail, nous avons voulu faire entendre leurs voix pour que les bonnes questions soient posées. Au-delà des fantasmes et de l’idéologie, il s’agit aujourd’hui de faire évoluer nos institutions pour mieux prendre en compte la réalité du freelancing.

Téléchargez l’étude sur le freelancing en 2018
Téléchargez l’infographie sur le freelancing en 2018
Téléchargez le communiqué de presse