2018-03-20T20:06:28+00:00 novembre 2017|| |

Hopwork devient Malt

Hopwork, leader français du freelancing, annonce son changement de nom et d’identité graphique au moment de son lancement à l’international.

La phase de développement commence ce mois-ci avec l’Espagne, où la plateforme compte déjà plus de 1 000 freelances inscrits. D’ici la fin de l’année 2018, Malt continuera son expansion européenne avec en ligne de mire les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne. Un développement qui entend bouleverser le marché du travail et des SSII, en plaçant en première ligne les intérêts des freelances et des entreprises.

Quatre ans après sa création et en comptant 60 000 freelances et 30 000 clients en France, Malt souhaite désormais porter à l’international sa vision d’un travail plus autonome, plus libre et plus fluide. Pour cela, la plateforme ayant levé plus de 7 millions d’euros depuis sa création opte pour un changement de nom et d’identité graphique qui lui permettra d’être facilement mémorisable et déclinable dans plusieurs pays.

Pour porter cette internationalisation, l’équipe comptant actuellement 52 salariés va s’accroître pour viser un effectif à 100 personnes d’ici à la fin de l’année 2018.

Force est de constater que le marché du travail évolue et que le statut de freelance séduit de plus en plus. En effet, selon une étude Malt – OuiShare (basée sur des données Eurostats), le nombre de freelances est de 830 000 en 2016 (croissance de +8,5% par an, soit 126% en 10 ans). Un mouvement qui prend de l’ampleur pour des travailleurs (consultants, directeurs artistiques, développeurs informatiques…) hautement qualifiés qui possède souvent un niveau bac +5 ou bac +6. Notre étude sur le freelancing en France en 2017 a également montré que 90% des freelances ont choisi ce statut et que 75% sont fiers et heureux de leur statut et de leurs conditions de travail.